Diacétate d'éthynodiol ou diacétate de Noréthistérone

Progestatif de synthèse dérivé dérivé de noréthistérone

Il résulte de la suppression du carbone (19) de la structure chimique de la testostérone, puis de l'insertion d'une fonction d'éthinyl en position alpha à l'atome du carbone (17) et enfin, l'insertion de deux fonctions d'acétate (au niveau des atomes du carbone "3" et "17").

Structure chimique détaillée

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 20 Juin, 2011


Consulter aussi : les hormones stéroïdes sexuels

hormone.aly-abbara.com


Gynécologie Obstétrique
Estrogènes
Progestatifs
Androgènes
  Contacter l'auteur : Dr Aly Abbara Page d'accueil